Australian High Commission
Mauritius
Mauritius, Seychelles, Madagascar, Comoros, Reunion Island (consular)

L’Australie continue de soutenir les priorités de développement en Union des Comores

L’Ambassade d’Australie soutient des projets communautaires aux Comores a travers son Programme de l’Aide Directe (DAP), visant les besoins en terme de développement dans des domaines tels que la santé, l’autonomisation économique des femmes, les moyens de subsistance, les droits de l’homme et les changements climatiques.

 

L’Union des Comores est un des pays bénéficiaires du Programme de l’Ambassade australienne (Port Louis) et au cours des dernières années, plusieurs projets visant les besoins en termes de développement ont reçu un appui financier dans les domaines comprenant la santé, l’autonomisation économique des femmes, les moyens de subsistance, les droits humains et le changement climatique.

 

Une délégation dirigée par Madame Natasha Morris, Second Secrétaire et en charge du Programme de développement de l’Ambassade est actuellement en visite aux Comores afin de constater l’avancement des projets bénéficiaires et ainsi discuter avec les parties prenantes concernant la coopération au développement.

 

Durant ces deux jours de visite à Moroni, la délégation de l’Ambassade lancera en collaboration avec le Centre Européen pour le Soutien électoral (ECES) un projet sur l’égalité des genres et la promotion de la participation des femmes en politique. Ainsi elle participera à la remise des certificats aux participants d’une formation sur la sensibilisation sur la violence à l’encontre des femmes et des enfants par l’Association pour le Développement de la Santé des femmes (ASDF). La délégation visitera également le centre de santé de Nioumamilina, financé en 2018 à travers la Croix-Rouge Française- Comores.

   

Cette visite coïncide avec la mission humanitaire annuelle des volontaires de l’ONG « Australian Doctors for Africa (ADFA) » aux Comores. Depuis 2014, cette ONG australienne a intégré les Comores dans son programme d’intervention visant les besoins de santé spécifiques notamment pour le pied bot, le rachitisme et la paralysie obstétrique. Lors de leur visite d’une durée de 12 jours en 2018, l’équipe d’ADFA a effectué 247 consultations, 24 chirurgies et formé 12 professionnels médicaux au Centre de Santé de Caritas. L’ADFA compte étendre d’avantage sa coopération dans le domaine de la santé en collaboration avec les autorités comoriennes.

 

En 2018, le programme DAP a appuyé le lancement du programme en ligne sur les droits humains de l’ONG Dis Moi aux Comores. Cette plateforme de formation en ligne cible la société civile y compris les personnes ayant une incapacité afin d’améliorer leur connaissance et leur compréhension des normes et principes des droits humains ainsi que les valeurs qui les inspirent et les mécanismes pour leur protection. 

 

Ces deux dernières années, d’autres ONGs notamment l’Association des Municipalités de Badjini- Ouest pour le Développement (ACBOD), le Réseau National Femme et Développement, le Réseau Amani, le Réseau Jeune Leaders pour la Paix et Caritas- Comores ont aussi bénéficié de l’apport du programme australien.         

 

L’Ambassadrice accréditée auprès de l’Union des Comores, SE Madame Jenny Dee qui a présenté ses lettres de créance en mai 2018 a dit « l’Australie est déterminée a appuyer les projets de développement des communautés locales qui contribuent a atteindre les Objectifs de Développements Durables aux Comores. ‘

 

“Dans le domaine de la santé, je suis ravie que l’ONG Australian Doctors for Africa œuvre en collaboration avec ses partenaires locaux pour s’assurer que les groupes les plus vulnérables surtout les enfants puissent bénéficier de ses programmes des chirurgies orthopédiques spécialisées et des traitements médicaux aux Comores.» a souligné Madame Dee.  

 

En tant que membres de l’Association des Pays Riverains de l’Océan Indien/ Indian Ocean Rim Association (IORA), Australie et les Comores partagent des priorités communes comme l’économie bleue, la sécurité maritime et le développement économique des femmes.

 

le 6 septembre 2019